Concert du quatuor Kadenza

De « la prière du torero » de Turina à « la contrebasse » de Piazzolla, en passant par les superbes quatuors « l’Empereur » de Haydn et l’unique – mais ô combien élégante pièce du genre- de Verdi, la formation Kadenza a littéralement ravi la centaine de spectateurs présente à la chapelle des Templiers ce dimanche après-midi. Parmi eux, une douzaine d’enfants, fort sages, qui n’ont d’ailleurs quasiment pas bronché…

Les musiciens avaient-ils chacun troqué leur archet contre une baguette magique ?

C’est à croire. En tout cas, le public où se mêlaient connaisseurs et profanes est reparti « l’âme légère et le coeur joyeux »…

Visiter le site du quatuor Kadenza

Retour